CALCULATRICE > TAXES > PARADIS FISCAUX

Paradis fiscaux

Les paradis fiscaux sont des pays où la fiscalité est amplement plus avantageuse qu’ailleurs, où les taxes sont moindres ou carrément inexistantes, où l’imposition est relativement basse ou totalement absente.

Ces qualités sont généralement conjuguées au secret bancaire, permettant ainsi aux contribuables du monde de venir y investir et couler des jours tranquilles à l’abri du système fiscal oppressif de leur pays. La tendance est cependant à la transparence et ces paradis fiscaux sont désormais plus ou moins obligés à une certaine clarté vis-à-vis de la justice, notamment pour contrecarrer le grand banditisme et le terrorisme.

Ces paradis fiscaux décimés sur la planète agissent un peu comme une soupape de sécurité face à la pression de la fiscalité internationale, pour maximiser au mieux les profits des entreprises, mais aussi des particuliers. Le danger réside dans la provenance de l’argent placé dans ces états opaques, qui abritent souvent les revenus de la drogue, de la prostitution et des trafics en tout genre. Leur réputation est souvent entachée de scandales qui font les gros titres de la presse économique ou people. C’est dire si leur image peut être à la fois encensée ou salie.

Certains proposent des montages financiers au cordeau, qui encadrent des placements sûrs, capables de détourner intelligemment et sans réelle fraude, l’argent initialement dû au fisc. La plupart du temps, n’importe qui ne peut pas s’y installer ou s’y mettre à l’abri, mais l’ouverture se fait de plus en plus vers les ménages aux revenus moyens en leur offrant d’investir dans ces paradis fiscaux, notamment en immobilier, de manière à payer moins d’impôt. Autant dire des propositions alléchantes pour lesquelles il faut, toutefois, prendre soin de se faire conseiller.

Les principaux paradis fiscaux sont le Delaware aux États-Unis, le Luxembourg, la Suisse, les Îles Caïmans, la ville de Londres, les Bermudes, l’Irlande, Singapour, la Belgique, Hong Kong, les Seychelles, le Panama, le Costa Rica, Brunei, le Guatemala, Nauru, les îles Marshall et Niue, Montserrat et le Botswana. L’OCDE les répertorie en trois listes selon leur degré de coopérations avec les institutions internationales bancaires, fiscales et juridiques et traque les mauvais élèves.

CALCULATRICE.COM > TAXES > PARADIS FISCAUX