L'amour a-t-il un prix ?

L’amour a-t-il un prix ? Est-il forcément lié à la notion de payer pour l’obtenir, l’entretenir, le conserver ? Emprunte-t-il au sacrifice dans le sens où l’on n’a rien sans rien ? Quels sont ses enjeux ?

L'amour a-t-il un prix ?

Pourquoi aimer et jusqu’à en payer quel prix psychologique, physique, financier même ? Les questions qui entourent l’amour sont nombreuses. Car l’amour est tout sauf simple, excepté peut-être aux premières heures où il se profile.

L’amour devient rapidement un challenge. L’on se laisse difficilement porter, car dès lors qu’on le ressent profondément, l’on a peur de le perdre. Aimer c’est prendre le risque de souffrir. Alors pour minimiser ce risque, l’on est souvent prêt à tout.

Tout faire, y compris se ruiner, au propre comme au figuré. La santé, le porte-feuille, le quotidien, la vie. Aimer passionnément c’est oublier que tout le reste existe, ne plus écouter les siens, se laisser submerger par une vague, en attendant de couler.

Pourtant l’amour est le plus beau sentiment qu’il soit au monde. Il est censé apporter la paix, la joie, le rire, la communion. Dans l’amour amoureux, on oublie souvent ces ressentis pour laisser place à des combats et des rapports de force entretenus par la jalousie, l’orgueil, l’ego.

Que l’amour soit réciproque et tout ira bien dans le meilleur des mondes.

Il n’aura de merveilleux prix qu’un partage, un lien fort, qui perdure dans le temps, et ne laisse pas abattre à la moindre secousse.

Mais si l’amour n’est pas réciproque, stratagèmes et missions impossibles s’organisent, alors qu’il ne sert à rien de le forcer. Certains couvrent l’aimé de cadeaux et de biens pour l’attirer dans ses filets et ses bons sentiments.

Mais l’amour ne s’achète pas. La richesse et les présents l’amadouent, mais ne le convainquent pas toujours. Pour être véritable, il ne peut pas se contenter de compromis. Il se situe dans une autre dimension, dans laquelle le prix à payer n’a pas sa place.

Cette notion de prix à payer pousse parfois à donner sa vie pour un autre ou pour les siens. Douloureux, cet amour-là est universel, grandiose, généreux.

Chacun donnera à l’amour le prix et la place qui lui ressemble le plus. Il y aura, comme en tout ce qui ne se calcule pas vraiment, des grands seigneurs et d’immanquables radins.

Copyright Calculatrice © Toute reproduction même partielle est strictement interdite - Conditions Générales d’Utilisation - CGU Calcul impots | Impots | Abattement